avis et conseils pour l'achat d'un vtc électrique reconditionné

Les VTC électriques reconditionnés : écologie et économie ?

En 2022, 2,5 millions de vélos ont été vendus en France. 28% d’entre eux étaient des versions électriques, avec un prix moyen proche des 2000€. Ce budget élevé incite à se tourner vers des vélos d’occasions, notamment vers un VTC électrique reconditionné.

Cette tendance s’explique par une prise de conscience écologique et par la recherche de solutions plus abordables financièrement. Découvrons ensemble comment réussir votre achat et bien choisir votre VTC.

VTC électrique reconditionné : ce qu’il faut retenir

  • Economie et écologie : les VTC électriques reconditionnés représentent une solution idéale, combinant économies substantielles et réduction de l’empreinte carbone.
  • Qualité et sécurité garanties : offre jusqu’à 40% d’économie par rapport aux vélos neufs sans compromettre la fiabilité ou la performance.
  • Disponibilité : plusieurs acteurs nationaux existent, avec un large choix de modèles
  • Contribution à l’économie circulaire : choisir un vélo reconditionné, c’est activement participer à une économie plus vertueuse, prolongeant la durée de vie des produits et minimisant les déchets.
  • Témoignages positifs : les retours d’expérience des utilisateurs confirment la satisfaction quant à la durabilité et l’efficacité des VTC électriques reconditionnés.

Pourquoi le VTC électrique reconditionné ?

Une économie substantielle par rapport à un modèle neuf

En optant pour un vélo reconditionné, les consommateurs peuvent réaliser des économies significatives, souvent de l’ordre de 15 à 40% par rapport au coût d’un vélo électrique neuf, selon les estimations du marché. Cette économie n’est pas négligeable, surtout dans un contexte dans lequel le budget consacré à la mobilité est de plus en plus scruté.

En parcourant les sites web des différents acteurs du marché, vous trouverez parfois des vélos de démonstration, avec seulement quelques dizaines de kilomètres. Tout en bénéficiant d’une ristourne de plusieurs centaines d’euros.

De plus, la situation de surstock chez les revendeurs vous offre l’opportunité de réaliser d’excellentes affaires, les fournisseurs étant enclins à vendre ces VTC électriques à des prix réduits pour libérer de l’espace et surtout récupérer de la trésorerie. En effet, les ventes, après des années d’emballement en sortie de covid, se sont fortement ralenties.

Un impact environnemental moindre

Un optant pour un VTC électrique reconditionné, vous contribuez à :

  • Réduire l’impact environnemental : diminuez la dépendance aux nouvelles batteries, dont la production génère jusqu’à 74 kg de CO2 par kWh de capacité.
  • Soutenir l’économie circulaire : contribuez à la conservation des ressources naturelles et au recyclage des composants des batteries, soutenant ainsi des pratiques plus durables.
  • Minimiser les déchets électroniques : engagez-vous contre l’un des plus grands défis écologiques en limitant la production de déchets électroniques liés aux batteries lithium-ion.
  • Promouvoir la durabilité : participez activement à une démarche durable qui dépasse les avantages économiques pour répondre aux urgences écologiques contemporaines.

Une étude publiée dans Nature Communications met en lumière l’importance de réduire notre dépendance aux unités neuves en révélant que la fabrication d’une seule batterie lithium-ion peut générer jusqu’à 74 kg de CO2 par kWh de capacité. Choisir un VTC électrique reconditionné est une décision qui résonne avec les urgences écologiques actuelles, marquant un engagement profond en faveur de l’éco-responsabilité.

Le processus de reconditionnement joue un rôle crucial en prolongeant la vie utile des batteries existantes. Cela diminue la demande en ressources naturelles et l’énergie requise pour produire de nouvelles batteries, tout en réduisant les émissions de CO2 associées. En intégrant souvent des étapes clés telles que la vérification et l’amélioration de la santé de la batterie, ce processus assure une performance prolongée. De plus, le recyclage des composants en fin de cycle de vie aide à atténuer davantage l’empreinte écologique.

Une qualité proche du neuf : des processus de reconditionnement inspirés de l’automobile

Le processus de reconditionnement des vélos électriques est un ensemble d’étapes rigoureuses. Elles sont conçues pour assurer que chaque vélo livré aux clients soit aussi proche que possible de l’état neuf, tant sur le plan mécanique qu’électrique.

Voici un aperçu de ces différentes étapes, (avec des variations possibles d’un prestataire à un autre, comme Upway vélos électriques)

Étape 1 : Arrivée et pré-diagnostic

Réception : Les vélos arrivent par camion depuis les fournisseurs. Chaque arrivée est documentée avec précision, avec des informations préalablement fournies par les fournisseurs sur l’état du vélo.

Pré-diagnostic : Inspection initiale focalisée sur les roues, le cadre, les soudures, et les organes de sécurité. Cela inclut la vérification de la non-voilure des roues, la conformité du cadre, et l’inspection du système de freinage.

Étape 2 : test et réparation

Diagnostic électrique : examen approfondi du système électrique, incluant des tests de la batterie pour s’assurer d’une capacité minimale de 90%+. Les batteries subissent des tests sur des bancs de mesure pour évaluer leur état de santé général et la capacité réelle. Le Battery Management System (BMS) et l’état des connexions sont également vérifiés.

Inspection mécanique : analyse de la transmission, des pneus, des freins hydrauliques, et autres composants essentiels. Les pièces d’usure ne répondant pas à un état neuf sont systématiquement remplacées.

Étape 3 : mise à la route et expédition

Contrôles finaux : chaque vélo passe par de 20 à 35 points de contrôle pour garantir son état optimal avant d’être nettoyé et retouché, afin qu’il brille comme neuf.

Emballage : les vélos sont soigneusement emballés dans des cartons spécialement conçus, prêts à être expédiés directement au client.

Focus sur la batterie

Les reconditionneurs prennent plusieurs mesures clés pour évaluer et assurer l’état optimal de la batterie d’un vtc électrique.

Diagnostic de la capacité

Un test est effectué pour mesurer la capacité réelle de la batterie, s’assurant qu’elle conserve une grande partie de sa capacité originale, souvent requérant un minimum de 80% à 90% de la capacité initiale pour qu’une batterie soit considérée comme viable.

Vérification du système de gestion de la batterie (BMS)

Le BMS, essentiel pour la sécurité et l’efficacité de la batterie, est soigneusement inspecté pour s’assurer qu’il fonctionne correctement, gérant efficacement la charge, la décharge, et la protection contre les surintensités.

Inspection physique

Une inspection visuelle est également effectuée pour identifier tout signe de dommage physique ou de gonflement de la batterie, ce qui pourrait indiquer des problèmes internes. Les connecteurs de la batterie sont nettoyés et vérifiés pour s’assurer qu’ils ne présentent pas de corrosion ou de dommages, garantissant une connexion électrique fiable et sécurisée.

Si la batterie ne répond pas aux critères de qualité et de performance, elle peut être remplacée par une autre en meilleur état, ou, dans certains cas, par une neuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut