voiture familliale transportant 3 vélos sur le toit

Pose d’une porte-vélo, toutes les voitures sont-elles compatibles ?

Identifier la bonne pose d’un porte-vélo pour son véhicule peut s’avérer difficile. Pour cause, les différents types de porte-vélos ne sont pas tous adaptés à la très grande diversité de modèles de voitures sur le marché.

Pourtant, choisir le bon porte-vélo reste crucial, car il simplifie et facilite le transport de vos vélos, quelle que soit la destination envisagée. Son utilisation assure la protection et la sécurité du vélo lors du trajet grâce à la disponibilité de systèmes de fixation robustes qui préservent vos équipements de tout dommage.

Pour vous retrouver dans le choix du bon porte-vélo pour votre véhicule, voici les indications à prendre en compte.

Les différents types de porte-vélos

Il existe plusieurs types de porte-vélos dont les principaux sont entre autres :

  • le porte-vélo de toit ;
  • le porte-vélo sur hayon ;
  • le porte-vélo d’attelage.

Chacun de ces modèles présente ses avantages et ses inconvénients et peut-être adopté selon le type de véhicule sur lequel il sera placé, qu’il s’agisse d’un utilitaire d’occasion, d’un SUV, d’un véhicule léger, etc.

Le porte-vélo de toit

Ce type de porte-vélo se fixe sur le toit de votre véhicule grâce aux barres qui s’y trouvent. C’est le classique en matière de porte-vélos pour les cyclistes. Il est plébiscité par de nombreux utilisateurs pour sa praticité.

Seulement, leur installation augmente la hauteur du véhicule et vous empêche d’accéder à certains parkings. Le chargement et le déchargement de vos engins à deux roues peuvent de facto s’avérer compliqués. De plus, le poids du vélo associé à la prise au vent pourrait induire une consommation de carburant plus élevé.

Le porte-vélo sur hayon

Encore appelé porte-vélo de coffre, ce système est l’un des moins couteux. Il est conçu pour être fixé au coffre du véhicule. L’un de ses avantages phares réside principalement dans la facilité du chargement du vélo, puisque le dispositif est situé à hauteur humaine. Bien plus, il se veut léger et accessible.

Bien qu’il s’agisse d’une alternative très économique, l’installation d’un porte-vélo de coffre n’est pas toujours une bonne option. Elle peut s’avérer difficile et nécessiter beaucoup plus d’attentions. La présence des vélos à l’arrière du coffre rend l’accès à ce dernier compliqué, voire impossible, et réduit considérablement la visibilité vers l’arrière.

Le porte-vélo d’attelage

Le porte-vélo d’attelage est installé à l’arrière du véhicule et précisément sur la boule d’attelage grâce à une fabrication qui s’y adapte facilement. Ce dispositif garantit stabilité et sécurité pour vos vélos et pourra en recevoir jusqu’à 4 vélos selon le modèle choisi. La disponibilité de la fonction modulable permet de rendre le coffre accessible même lorsque les vélos sont chargés sur le véhicule.

Au-delà du problème de visibilité réduite, la considération du fait que ce système n’admet qu’un poids maximal de 15 kg limite considérablement le nombre de vélos à transporter.

Les facteurs de compatibilité entre voiture et porte-vélos

Avant de choisir un porte-vélo pour votre véhicule, les facteurs de compatibilité sont les plus importants à analyser. C’est en effet eux qui garantissent la sécurité de vos vélos et leur stabilité durant le trajet à effectuer.

Pour un choix convenable, vous devrez considérer la marque, le modèle, la version, mais surtout la taille de votre véhicule. De même, il est essentiel de s’assurer que les fixations du dispositif s’adaptent au véhicule. Faites attention à la capacité de charge du véhicule. C’est essentiellement cette donnée qu’il faudra analyser dans le cas des véhicules électriques ou hybrides du fait du poids du système électrique.

voiture avec un porte-vélo sur un attelage avec deux vélos

Comment choisir le bon porte-vélo pour sa voiture ?

Le choix d’un porte-vélo de qualité doit prendre en compte certains critères.

Mesurer et évaluer la compatibilité

La bonne procédure pour le choix du porte-vélo idéal pour votre voiture commence par la mesure et l’évaluation de leur compatibilité. Il s’agira de vérifier via des sites dédiés sur internet le type de porte-vélo le plus indiqué en renseignant les caractéristiques clés de votre voiture.

Une prise en compte des limitations de charges prévues pour le véhicule reste nécessaire. Vous devez aussi vous assurer que le porte-vélo convient aux vélos à transporter.

Consulter le manuel du véhicule ou contacter le fabricant

Consulter le manuel du véhicule est aussi une bonne alternative pour avoir les bonnes informations. Ce document d’une importance capitale renseigne les caractéristiques clés du véhicule jusque dans les moindres détails. À défaut, il pourrait s’avérer très utile de contacter le fabricant mieux placé pour vous fournir de plus amples détails.

Analyser les critères clés de choix

S’il existe plusieurs critères pour aider à choisir le bon porte-vélo, certains revêtent une importance capitale et méritent une attention particulière.

  • Le poids : il s’agira ici de tenir compte du nombre de vélos à embarquer pour déterminer la robustesse de l’équipement. Par convention, il est interdit de dépasser les 50 kg de charge sur toit ;
  • Le nombre de vélos : la prise en compte de ce facteur permet d’opérer un choix judicieux qui répond à vos besoins. Bien que le porte-vélo de toit soit très pratique, il ne conviendra pas si vous transportez plusieurs vélos. Une solution sur boule d’attelage sera plus indiquée dans ce cas ;
  • La fréquence d’utilisation : si vous n’utilisez votre porte-vélo que de façon occasionnelle, vous pourrez vous orienter vers des dispositifs plus souples d’utilisation et qui n’impliquent pas un fort investissement tels que les porte-vélos sur hayon. Pour des déplacements fréquents avec vos vélos, l’option d’un porte-vélo sur boule d’attelage s’avère plus intéressante. Il garantit un plus en termes de stabilité et se veut très facile à monter ;
  • Le budget : la question du budget à prévoir est relative aux besoins et caractéristiques de l’équipement. Pour des ressources limitées, optez pour les porte-vélos de toit ou sur hayon.
vw transporter T6 avec un porte vélo sur le hayon arrière

Installation et utilisation sécurisée

Pour bien profiter de son dispositif de transport de vélos, il est essentiel de mener à bien l’installation tout en veillant à une utilisation sécurisée. Pour l’installation, le principe est relativement simple. Il suffira de suivre à la lettre les recommandations du fabricant en veillant à ce que le porte-vélo soit parfaitement arrimé au véhicule via les fixations ou les sangles.

Le chargement et le transport des vélos doivent se faire avec précaution pour éviter de causer des dommages à la voiture. Pour un chargement facile, vérifiez que le porte-vélo choisi est doté d’une rampe. La disponibilité des fixations dédiées pour le cadre, les pédales et les roues garantit un plus haut niveau de sécurité.

Comme vous le savez certainement, la durabilité de tout équipement mécanique dépend du mode d’entretien mis en place. Pour optimiser celle de votre porte-vélo, il faudra assurer des maintenances et des vérifications régulières sur les fixations, les sangles, etc.

Questions juridiques et réglementations

L’utilisation d’un porte-vélo, quel que soit son type, est régie par une réglementation. D’entrée, le porte-vélo choisi doit être conforme aux normes internationales ISO 15263-4 ou aux normes françaises NFR 18-903-2. Toute infraction est passible d’une amende ou de poursuites judiciaires.

Pour le chargement, les vélos placés sur le porte-vélo ne doivent ni dépasser la limite du capot avant pour éviter toute perte de visibilité ni dépasser de 20 cm sur le côté. Il est aussi indispensable de veiller à la visibilité de la plaque d’immatriculation arrière surtout dans le cas de l’utilisation des porte-vélos sur hayon ou sur boule d’attelage. À défaut, une double signalisation de feux arrière ainsi que l’installation d’une plaque d’immatriculation supplémentaire peuvent être envisagées.

En matière d’assurance, les porte-vélos sont couverts par l’assurance du véhicule ou l’assurance mobilier de ménage. Au besoin, vous pourrez souscrire une assurance pour votre vélo via cette dernière option.

Alternatives et solutions innovantes

Si votre véhicule n’est pas compatible avec les porte-vélos conventionnels, il existe quelques solutions alternatives. C’est le cas par exemple des porte-vélos électriques. Ceux-ci disposent d’une meilleure capacité de charge ainsi qu’un bon niveau de praticité et de stabilité. Vous pourrez aussi vous orienter vers les plateformes sur boule d’attelage qui offre un excellent résultat.

Conclusion

Bien qu’il existe plusieurs types de porte-vélos (sur toit, sur coffre ou d’attelage), le choix du plus adapté doit considérer la marque, le modèle et la version de la voiture.

Pour une expérience sûre et agréable, pensez à choisir l’équipement qui répond le mieux à vos besoins selon le poids des vélos à charger, la fréquence d’utilisation, le budget et la sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut