12 points clés pour choisir entre une trottinette électrique et un vélo électrique

La micromobilité devient une réalité. À mesure que les grandes villes réorganisent les infrastructures historiquement centrées sur les voitures, les véhicules électriques personnels résolvent les problèmes des derniers kilomètres et remplacent les transports thermiques. 

Les “navetteurs” démontrent qu’utiliser une trottinette électrique ou un vélo électrique pour aller travailler est souvent plus rapide et plus simple que de subir la circulation ou de dépendre des transports publics. Notamment pendant les heures de pointe où les embouteillages sont fréquents et les transports publics sont souvent encombrés. Pour vous aider à faire votre choix, découvrez les 12 points de comparaison pour décider entre ces deux modes de transport doux. 

Vélo ÉlectriqueTrottinette ÉlectriqueVainqueur
Prix700 € à 2 000 € en moyenne (1 993 € en 2021)250 € à 1 000 € en moyenneTrottinette
EncombrementPlus encombrant, difficile à transporter dans un train ou des escaliersPlus compact, facile à transporterTrottinette
Poids22 à 25 kg en moyenne12 à 15 kg en moyenneTrottinette
AutonomieJusqu’à 100 km avec une batterie de 500 Wh et plus30 à 40 km en moyenneVélo
ConfortPlus confortable, surtout pour de longues distancesConfortable mais moins que le véloVélo
PraticitéMeilleur pour transporter des enfants et des affairesMeilleur pour l’intermodalité et la portabilitéÉgalité
VitesseLimité à 25 km/h mais peut aller plus vite en pédalant et plus stable en descenteLimité à 25 km/h (si homologuée)Vélo
SécuritéPlus sûr, meilleure visibilité et absorption des chocsMoins sûr, moins visible et moins bon en absorption des chocsVélo
Santé et EffortBon pour la santé car nécessite de pédalerMoins bon pour la santé, nécessite moins d’effort physiqueVélo
Coût d’EntretienPlus élevé, nécessite un suivi régulierMoins élevéTrottinette
Risque de VolPlus élevé, nécessite des antivols de haute qualitéMoins élevé, peut facilement être transporté à l’intérieurTrottinette
ÉcologieImpact environnemental initial plus élevé, meilleure durée de vie de la batterieImpact environnemental initial plus faible , durée de vie de la batterie potentiellement plus courteVélo
Total des Points6 points6 pointsÉgalité

Prix 

Sur l’aspect budgétaire, le cout moyen d’une trottinette est de 250 à 1 000€. Par exemple, Xiaomi, une marque reconnue pour son excellent rapport qualité/prix propose des modèles sérieux pour un peu plus de 300€.Si vous montez en gamme, vous pouvez disposer d’une trottinette électrique d’une très bonne qualité et fiable pour moins de 1000€. On trouve néanmoins des versions surpuissantes (et non homologuées) commercialisées à plus de 5000 ou 6000€.


Du côté des vélos électriques, les modèles les plus abordables commencent à autour de 700 €. 

À ce prix-là, les composants et la qualité générale sont réduits à l’essentiel, ce qui peut tout à fait convenir pour certains usages. Malgré tout, un investissement trop faible atteindra vite ses limites pour utiliser régulièrement son deux-roues. 

Dans les faits, le prix moyen d’un vélo électrique est proche des 2000€ (1993€ en moyenne en 2021 selon une étude de l’Union Sport et Cycle). 

Dans cette fourchette de prix, vous pouvez accéder à un vélo confortable, une autonomie adaptée à votre quotidien et des pièces de renom, disponibles en après-vente. Que cela soit pour une trottinette ou un vélo, il faut parfois payer le bon prix au départ pour un produit plus solide et réparable dans le temps. 

Pour les déclinaisons utilitaires et familiales, les vélos cargos et les longtails sont vendus entre 3 000 à 6 000 €.  Pour adoucir le budget, regardez du côté des cargos ou des longtails d’occasion.

Dans certains cas et selon votre commune, vous pouvez bénéficier d’aides pour l’achat de votre vélo électrique. 

Cependant, tous les vélos électriques ne sont pas aussi chers que les trottinettes électriques haut de gamme (de même que tous les vélos électriques ne sont pas aussi difficiles à transporter et à ranger). Votre situation financière personnelle et vos besoins en matière de mobilité auront un impact important sur le montant que vous êtes prêt et capable de dépenser pour un véhicule électrique personnel.

Prix : Victoire trottinette

Encombrement 

Pour un modèle adulte de trottinette, le gros avantage de ce mode de transport est sa polyvalence ainsi que sa relative compacité. Elle se transporte facilement pour pouvoir combiner un trajet en train, monter des escaliers, se faire oublier dans un coin du bureau, rentrer dans le coffre de votre voiture. 

La majorité des trottinettes compactes et robustes se déplacent sans effort et agréablement sur une chaussée plane.

Facile à plier, à transporter et à ranger, les combinaisons avec d’autres modes de transports sont nombreuses. 

Pour le vélo, difficile d’atteindre un telle polyvalence. En effet, pour la grande majorité des vélos électrique, le poids (22 à 25 kg en moyenne) ainsi que l’encombrement ne permettent d’avoir une telle facilité pour être embarqué dans un train ou dans des escaliers. 

Le vélo électrique pliant est proche de la flexibilité de la trottinette pliable. Probablement le meilleur des deux univers. 

Encombrement : Victoire trottinette

Poids

Le poids est un facteur important à considérer lorsqu’on choisit entre une trottinette électrique et un vélo électrique. En général, les trottinettes électriques sont plus légères que les vélos électriques. Leur poids se situe généralement autour de 12 à 15kg, ce qui les rend facilement transportables et pratiques pour les déplacements en ville. 

Cependant, un poids plus léger signifie également une capacité de charge moindre et une stabilité réduite, ce qui peut être un inconvénient pour les personnes plus lourdes ou pour une utilisation sur des terrains accidentés.

En comparaison, les vélos électriques sont souvent plus lourds, pesant généralement de 22 à 25 kg. Bien que cela rende leur transport plus difficile, cela leur confère ainsi une plus grande capacité de charge et une meilleure stabilité, ce qui les rend plus adaptés aux longues distances ou aux terrains plus difficiles. Votre choix dépendra donc de votre trajet et de type de terrain rencontré. 

Poids : victoire trottinette

Autonomie 

Autonomie moyenne d’un vélo électrique

Les vélos électriques ont souvent une autonomie beaucoup plus grande et sont donc idéaux pour les trajets quotidiens et les excursions plus longues. Selon la capacité de votre batterie de vélo, vous pouvez faire plus de 100 km avec une charge (pour une batterie de 500 Wh et plus). 

Le simulateur d’autonomie de Bosch vous donne un aperçu personnalisé de l’autonomie d’un vae. 

Attention, ces chiffres théoriques sont à moduler selon votre trajet (dénivelé notamment), le niveau d’assistance utilisé, votre chargement, le vent et de nombreux facteurs. Cela s’applique d’ailleurs aussi bien aux cycles qu’aux trottinettes. 

Autonomie moyenne d’une trottinette électrique

Du côté des trottinettes électriques, l’autonomie moyenne se situe autour de 30 à 40 km. Les versions les plus endurantes annoncent des valeurs proches des 70 km d’autonomie maximale. 

De nombreuses personnes qui choisissent d’acheter un vélo électrique habitent dans des régions moins denses, où les routes et les chemins sont nombreux, les distances à parcourir sont plus longues et disposent d’un garage.

En revanche, les propriétaires de trottinettes habitent généralement dans de grandes villes où les vitesses plus lentes, les distances plus courtes et le manque de place sont plus favorables à la trottinette.

Dernier point en faveur de votre e-bike : totalement déchargé, vous pouvez continuer d’avancer avec la force de vos jambes.

Autonomie : Victoire vélo

Confort

Si vous interrogez trois ou quatre personnes sur leur véhicule électrique personnel idéal, vous obtiendrez autant différentes réponses. Les besoins et les corps diffèrent. Certaines personnes trouveront difficile, voire impossible, de rouler sur un vélo électrique. D’autres trouveront qu’il est trop difficile de se tenir debout et de garder l’équilibre en utilisant une trottinette ou un skateboard. Le vélo électrique peut être la solution la plus confortable pour certains utilisateurs.

Pour supporter le poids de la batterie et du moteur, la majorité des vélos électriques ont un cadre et des pneus de grande taille. Ils sont souvent équipés de systèmes de suspension avant voir même avant/arrière, ce qui les rend aussi pratiques dans les rues de la ville parsemées de nids-de-poule, de pavés que sur les sentiers.  Le confort passe aussi par une position assise plus agréable sur une distance importante.

Cela ne signifie pas pour autant que la conduite d’une trottinette électrique n’est pas confortable ; elle l’est. De nombreux modèles performants sont même équipés de gros pneus et de systèmes de suspension. Les vélos électriques tout chemin (VTC) se distinguent par leur polyvalence. En revanche, au prix d’un véhicule plus encombrant qui peut être difficile à plier ou à transporter et qui peut peser autant qu’un vélo électrique. La plupart des personnes trouvent que ces accessoires encombrants nuisent à la facilité qui est l’un des principaux avantages d’une trottinette.

Confort : Victoire vélo

 
Côté pratique 

Le terme « pratique » est relativement subjectif. Une des définitions du Larousse est “qui offre le plus de facilité à quelqu’un, en particulier sur le plan de l’action”. 

Vos actions au quotidien : se rendre au travail, faire des courses, s’occuper des enfants, de la maison, des loisirs, bref, un sacré programme, à vous de déterminer la meilleure monture pour les réussir. 

Transporter ses enfants et des affaires

Un vélo électrique robuste, doté d’un grand porte-bagages, de sièges supplémentaires et de sacoches est le meilleur choix. Pour faire des courses ou transporter des enfants d’un endroit à l’autre, pas de doute, la bicyclette prend le dessus, notamment avec les versions cargo ou longtail.

galen crout tntvx60sn4o unsplash


Petit rappel, il est interdit de faire de la trottinette à deux, alors que rien ne vous empêche juridiquement de le faire avec un vélo adapté (attention au poids total spécifiquement). 

Intermodalité et vie professionnelle

Une trottinette électrique, qui se plie facilement, sera le choix évident si vous devez vous frayer un chemin dans la circulation, à garder un poids faible et à pouvoir monter dans un bus ou un train en un clin d’œil. Elle se gare en un clin d’oeil et une fois pliée pourra vous suivre sans difficulté. 

Au niveau professionnel, une trottinette garée dans un bureau sera plus aisément acceptée qu’un vélo : il est plus volumineux et potentiellement source de saleté (graisse de la chaine par exemple). 

Praticité : vélo pour les affaires, trottinette pour l’intermodalité/portabilité

Vitesse

Légalement, les deux engins sont limités à 25 km/h en Europe. Plus exactement, à vélo, l’assistance se coupe à cette vitesse, mais rien de vous empêche de continuer à pédaler pour dépasser ce chiffre. 

Au-delà, on rentre dans la catégorie des speed-bike et sa réglementation propre (plaque d’immatriculation, assurance, casque obligatoire, comme un scooter ou une mobylette finalement).

Bien qu’il y ait des exceptions, la plupart des vélos électriques sont plus performants que la plupart des trottinettes électriques légères à grande vitesse. Les fabricants de trottinettes équipent leurs produits de moteurs et de batteries plus petits pour réduire le poids. 

Cela se matérialise dans les montées sur lesquelles le couple plus important des motorisations des vélos électriques permet de gravir les pentes beaucoup plus rapidement. 

Les moteurs d’entrée de gamme de chez Bosch ou Yamaha commencent à 40 Nm pour aller jusqu’à plus de 85 Nm pour les modèles les plus sportifs. À titre de comparaison, une trottinette reconnue comme la Xiaomi Pro 2 a une valeur de 16 Nm. 

Toutefois, si vous vous déplacez dans des rues encombrées ou dans un trafic intense, la vitesse n’est peut-être pas votre priorité absolue. Les e-trottinettes sont sveltes et agiles, ce qui permet aux cyclistes de contourner facilement les voitures et autres obstacles.

Une personne m’avait dit une fois « Je me suis rarement senti obligé de rouler plus vite que la vitesse maximale de la trottinette parce que je devais finalement ralentir pour dépasser les voitures ». Sur les routes dépourvues de pistes cyclables, il était facile de se faufiler entre les voitures coincées dans le trafic et de les dépasser avec un véhicule aussi fin.

Pour finir sur l’aspect vitesse, vous allez très fréquemment être surpris(e) par des trottinettes qui vous doublent bien au-delà des 25km/h autorisés. En cherchant sur le net, vous pouvez aisément trouver des modèles officiellement réservés aux chemins privés ou des méthodes pour les débrider. Kit de débridage existant également pour les e-bikes. Les trottinettes semblent plus concernées malgré tout, ce qui est totalement illégal dans les deux cas. 

Vitesse : légère avantage pour la trottinette dans les zones très denses, vélo électrique dans le dénivelé/longue distance

Sécurité

Un vélo électrique peut être plus sûr sur la route qu’une trottinette électrique. Il y a plusieurs raisons à cela, dont certaines sont liées à la construction. Comme les trottinettes sont plus courtes et ont des roues plus petites, elles n’absorbent pas aussi bien les chocs. En outre, les utilisateurs de trottinettes sont moins visibles pour les voitures que les cyclistes : l’éclairage arrière est situé à une dizaine de centimètres du sol à une époque où les voitures sont toujours plus hautes.  

Le guide de la trottinette électrique note que certains facteurs clés de cette disparité sont néanmoins liés au comportement des conducteurs. On nous apprend à prendre la sécurité à vélo au sérieux dès notre plus jeune âge, mais « pendant 20 ans, nous avons conduit des trottinettes » comme le Razor « comme un jouet. Tout à coup, nous en rencontrons une dans la rue, sans savoir que ces nouveaux gadgets sont plus équivalents à une moto qu’au jeu que nous connaissions auparavant ». Les utilisateurs d’e-trottinettes sont beaucoup moins susceptibles de porter un casque que les cyclistes, ce qui augmente leur risque de subir une blessure grave. 

Par ailleurs, les vélos électriques sont équipés de roues de grandes dimensions (28 pouces en général), couplés à des freinages hydrauliques pour les modèles de qualité. La réactivité sera meilleure en cas d’urgence et vous serez moins exposé aux surprises de la chaussée (nid de poule, raccord de goudron, plaque d’égout). 

Sécurité : victoire vélo

Santé et effort physique

Utilisé au quotidien, les études démontrent que le vélo électrique possède de nombreux avantages pour votre santé, et ce, malgré l’idée que l’assistance fait tout. Le passage d’une solution de transport passive comme la voiture vers une mode plus dynamique apporte des effets durables sur votre cœur, votre souffle, vos articulations.

Cela permet également de réduire votre poids. Le vélo électrique ne se déplace que si vous pédalez, une pratique régulière vous aide alors à vous maintenir en bonne santé. 

Les effets positifs de l’utilisation du vélo à assistance électrique (source Union Sport et Cycle)

  • Santé générale : réduit la mortalité et améliore le moral.
  • Activité physique : l’effort avec un VAE est entre celui de la marche et du vélo traditionnel.
  • Réhabilitation : aide les femmes atteintes de cancer du sein à atteindre des altitudes comme 1 300 mètres.
  • Cardiorespiratoire : améliore les capacités, en particulier chez les inactifs.
  • Activité accrue : augmentation notable de l’activité physique après 4-5 mois d’utilisation.
  • Santé mentale : impact positif sur le bien-être mental.

De son côté, la trottinette électrique est mise en mouvement grâce à son moteur uniquement. Pas top côté sport. Malgré tout, le fait de prendre l’air, d’être actif et en position debout sera toujours meilleur qu’être assis dans une voiture ou un bus.

De plus, en facilitant votre quotidien, votre humeur sera meilleure que votre collègue qui fait 35 min d’embouteillage tous les matins pour se rendre au bureau. 

Santé : victoire vélo mais des bénéfices même pour la trottinette

Coût d’entretien 

Légère, équipement élémentaire, l’entretien d’une trottinette est réduit à son minimum.

Alors que le vélo, plus lourd, demande un suivi un peu plus régulier. Pensez à vérifier régulièrement la longueur de votre chaîne avec un indicateur d’usure. Avec le couple important du moteur, il arrive fréquemment de la changer autour de 1 500 à 2 000 km. La cassette (l’ensemble des pignons de la roue arrière) peut tenir 6 000 km environ. Ces données restent indicatives, votre utilisation affectant directement la durée de vie des composants. 

Cout d’entretien : Trottinette

Vol

En raison de leur valeur de revente élevée et dans la mesure où ils sont parfois stockés à l’extérieur, les vélos électriques sont plus susceptibles d’être volés. Pour limiter le risque, vous devez investir dans un (ou plusieurs) antivols avec les meilleures notes possibles. La FUB, fédération des usagers de la Bicyclette édite tous les ans un classement pour vous aider. Partez sur les modèles les plus résistants, même si la valeur de votre monture de vous ne semble pas élevée. 

Depuis 2021, le gravage des vélos est obligatoire. Cette mesure n’aura pas (ou très peu) d’impact sur le vol lui-même. Néanmoins ; la ou le propriétaire pourra être identifié si jamais les forces de l’ordre retrouvent le vélo. Il arrive très régulièrement que l’on soit dans l’impossibilité de retrouver le contact. 

Côté trottinette, vous pouvez beaucoup plus facilement la remonter et la garder près de vous pour se prémunir des personnes mal intentionnées. Si vous la garez dehors, investissez dans un antivol de roue pour tenter de dissuader les malfaiteurs.

Vol : victoire trottinette

Écologie et impact environnemental

Si vous quittez votre voiture, votre motivation première est probablement la recherche d’une solution efficace et plus économique. En complément, l’aspect environnemental et parfois même juridique (Zone à Faible Émissions) poussent également vers ces modes de transports alternatifs. 

Production de la batterie

Sur ce point, le vélo, possédant une batterie de plus grande capacité, ont un impact initial plus important. L’extraction des matières comme le lithium ainsi que certains métaux précieux nécessaires à leur fabrication sont loin d’être neutres au niveau environnemental. 

Durée de vie

Pour une durée de vie moyenne de 20 000 km, un vélo électrique émet environ 15 à 20 g de Co²selon la chercheuse Anne de Bortoli. 

Source : Anne de BORTOLI et Biclou (le Parisien)

Du côté de la trottinette, sa légèreté joue en sa faveur tout en ayant un défaut majeur : son déplacement est assuré quasi exclusivement par le moteur, ce qui entraîne une sollicitation beaucoup plus importante de la batterie. Sa capacité va donc se réduire potentiellement plus vite qu’un vélo mis en mouvement par la personne qui pédale et le moteur. 

Écologie : vélo électrique 

Conclusion

Comme nous l’avons mentionné, il existe une multitude de facteurs qui varie considérablement d’une personne à l’autre lorsqu’il s’agit de choisir entre un vélo électrique et une trottinette électrique (s’il faut choisir !). 

Pour la majorité des navetteurs urbains, ces deux modes doux peuvent être complémentaires selon le planning de votre journée ou le lieu de votre prochain rendez-vous. J’espère que cet article vous a permis de vous aider à trouver votre bonheur. 

Si votre choix se dirige vers une trottinette électrique, nous pouvons vous conseiller le site internet Trott-electrique.fr qui est un excellent comparateur de trottinettes électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut