Les panneaux à connaitre pour circuler à vélo

Les 12 panneaux à connaitre pour se déplacer à vélo

De nombreux panneaux sont dédiés spécialement aux cyclistes, notamment pour les aider à circuler en toute sécurité. Que vous soyez un pratiquant régulier, un vélotafeur ou pour une simple balade pendant les vacances, voici un article pour les connaitre et respecter leurs indications.

 

Les panneaux réservés aux cyclistes

Pour favoriser la pratique de la bicyclette, une signalisation est spécialement dédiée à cette catégorie d’usagers. Que l’on roule en voiture ou à vélo, il est vraiment important de respecter le code de la route. Ainsi, que vous ayez votre permis de conduire ou non, il y a certains panneaux que vous devez impérativement connaître. Cela vous permettra de circuler en toute sécurité et de réagir correctement face aux différents usagers. Prêt à en apprendre plus sur les panneaux spécifiques pour les vélos ? C’est par ici que ça se passe !

 

Piste ou bande cyclable obligatoire

panneau piste cyclable obligatoire

Ce panneau d’obligation est rond sur fond bleu. Un vélo sera représenté en son centre. Cela signifie que vous avez l’obligation de rouler sur la bande ou la piste cyclable concernée.

En effet, c’est une voie entièrement dédiée aux cyclistes, ce qui est en fait un moyen de se déplacer plutôt sécuritaire. Notons également que c’est un panneau qui interdit les piétons à circuler sur cette dernière. Ils n’ont pas le droit de s’arrêter sur la voie en question.

Son nom de code : B22a

Piste cyclable conseillée

panneau piste cyclable conseillee

Si vous voyez un panneau de forme carré sur fond bleu avec un vélo en son centre, c’est tout simplement un conseil. Vous pouvez emprunter la voie concernée, en revanche, ce n’est pas une obligation, cela étant considéré comme une « piste ou une bande cyclable conseillée et réservée aux cyclistes ». La fin de cette piste conseillée sera symbolisée par ce même panneau barré par un trait rouge : cela signifie que la recommandation n’est plus effective.

De plus, c’est un panneau qui concerne exclusivement les personnes qui se déplacent à vélo. Tous les autres usagers ne sont pas concernés par ce dernier. Bien évidemment, il n’y a rien d’obligatoire : si vous souhaitez continuer de circuler à côtés des voitures, c’est possible et même si cela peut parfois faire râler les automobilistes.

Son nom de code : C113

Obligatoire ou conseillé ?

Un moyen mnémotechnique pour différencier les panneaux pour pistes cyclables obligatoires ou conseillées : obligatoire, avec un "O", c'est un panneau rond 🔵 alors que le panneau pour une piste conseillée, avec un "C", est lui carré 🟦. Ainsi, retenez rond = Obligatoire ; carré = Conseillé

Panneau pour la catégorie Cycle

panneau catégorie cycle

Présent sous les feux tricolores ou sous les panneaux, c’est un panneau rectangulaire avec un vélo dessiné dessus. Il est installé systématiquement sous un autre panneau. Ce panonceau indique aux cyclistes qu’ils sont concernés par l’obligation, l’indication ou l’interdiction du panneau principal.

Son nom de code : M4d1

Zone de rencontre

panneau zone rencontre

Ce panneau est de forme carrée sur fond bleu et trois pictogrammes sont représentés : un piéton en grand, un cycliste et une voiture. Une limitation de vitesse à 20 km/h vient compléter ces éléments. 

Tous les usagers présents sur le panneau peuvent circuler sur la voie concernée. Néanmoins, il faut tout de même respecter quelques règles pour éviter de se punir par la loi :

– Les piétons ont le droit de circuler sur la chaussée et ont la priorité absolue. Ainsi, en tant que cycliste, vous devrez laisser passer ces derniers s’ils souhaitent traverser.

– La vitesse est également limitée à 20 km/h. Il ne faut pas l’oublier, même si vous roulez avec un vélo électrique.

– Il n’y a aucune contrainte concernant la circulation dans ce type de zone. Vous pourrez facilement naviguer dans un sens ou dans l’autre, le cas échéant.

Concrètement, faites preuve de vigilance lorsque vous entrez dans une zone de rencontre. Notons par ailleurs que ces dernières sont de plus en plus courantes en France, notamment dans les centres-villes.

Son nom de code : B52 (aucun lien avec le bombardier à priori)

Impasse sauf piétons et cycliste

panneau impasse sauf cycliste

De forme carrée sur son bleu avec le symbole de l’impasse, un cycliste et un piéton sur le dessus, ce dernier indique que les usagers non motorisés peuvent passer en bout de rue.

Ainsi, si vous êtes à vélo, il sera parfaitement possible de circuler, vous ne serez pas bloqué. Cela ne sera pas le cas si vous êtes en voiture, la largeur ou la configuration de la rue ne le permettant pas. À noter que l’on parle également d’« impasse débouchante» pour ce panneau.

Son nom de code : C13d

Cédez-le-passage cycliste au feu

panneau m12

Lorsque vous naviguez à vélo, en présence du panonceau M12, un feu rouge se transforme en cédez-le-passage.  Ce dernier est un panneau formant un triangle et entouré d’un liseré rouge. En son centre, un vélo est dessiné en jaune, avec une flèche droite qui vous indique que vous allez aller tout droit, soit une flèche tournée vers la droite qui vous indique que vous pouvez tourner à droite. Vous pouvez passer au rouge, mais vous n’avez pas la priorité.

Notons que ce panneau peut aussi vous permettre d’aller à droite la plupart du temps, mais potentiellement tout droit et à gauche. Si sous le feu, il n’y a aucune indication de ce style, vous encourez une amende de 135 €. Néanmoins, si vous croisez ce panneau, vous devez toujours laisser passer les piétons et également les véhicules qui bénéficient du feu vert.

Sens interdit sauf pour les vélos​

sens interdit sauf cycliste

Il s’agit d’un panneau rond sur fond rouge avec une barre blanche en son centre. Ce dernier interdit tous véhicules à entrer dans la zone concernée. Néanmoins, si vous roulez à vélo, il sera parfaitement possible d’y aller. Notons également qu’un marquage au sol peut également accompagner cette signalisation. On retrouve ce panneau en complément du double sens cyclable.

Son nom de code : M9v2

Accès interdit aux cycles

panneau acces interdit velo

L’un des panneaux que l’on connaît en tant qu’automobiliste, c’est le panneau interdisant l’accès aux vélos sur une certaine zone. Il est de forme ronde, avec un contour rouge et le fond est blanc avec un vélo au centre. C’est certainement l’un des panneaux les plus connus. Ainsi, si en tant que cycliste, vous vous retrouvez face à ce panneau, vous n’avez pas le droit de vous insérer sur la voie ou sous le tunnel concerné.

Ainsi, il faudra tout juste rebrousser chemin et choisir un autre itinéraire pour vous rendre à votre destination. Notons également que ce dernier peut aussi être installé au niveau des autoroutes et des voies rapides. En effet, il est trop dangereux d’emprunter ce type de route, puisque la vitesse minimale légale sur autoroute est de 80 km/h, par exemple.

Son nom de code : B9b

Double-sens de circulation (DSC)

panneau double sens circulation

Carré sur fond bleu avec une flèche allant dans un sens et une autre avec vélo allant dans l’autre, ce dernier est simple à comprendre : il indique simplement aux cyclistes qu’ils ont le droit de circuler à contre-sens.

Ces panneaux, apparus à partir de 2008, ne concernent que des rues à sens unique. Néanmoins, une piste cyclable pourrait être dessinée en sens inverse pour que les vélos puissent librement circuler. Bien évidemment, c’est une voie réservée aux personnes roulant en bicyclette. Les motos et les scooters n’ont pas le droit d’emprunter ce type de voie.

Contrairement aux idées reçues, ces DSC ne provoquent pas d’accidents, au contraire : cela oblige les automobilistes à réduire leur vitesse, ce qui par conséquent limite les risques tout en fluidifiant le trafic.

La législation rend obligatoire ce dispositif dans les zones dans lesquelles la vitesse maximale est de 30 km/h (sauf disposition contraire de l’autorité locale).

La FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette) a édité un document complet sur les DSC.

Son nom de code : C24a

Feu mixte pour les piétons et les cycles

C’est un feu qui existe depuis 2022. Ce dernier va tout simplement intervenir lorsqu’une piste cyclable est parallèle à un passage piéton au moment de traverser une voie. Ainsi, ce feu « piéton-cycle »représente un piéton et un vélo qui passeront au vert ou au rouge. Le but est de clarifier la traversée des passages piétons par les usagers de la petite reine. C’est un élément qui a d’abord été testé du côté de Strasbourg.

 

Danger de debouché de cyclistes

debouche cycliste

Si vous croisez un panneau triangulaire face un fond blanc et un contour rouge ainsi qu’un vélo en concentré, vous êtes face au panneau de « débouché de cyclistes ». Ce dernier va indiquer aux automobilistes qu’ils croisent une voie dédiée aux vélos.

On retrouve ces indications au niveau des voies cyclables, des voies vertes ou encore des différents espaces de circulation susceptible d’être empruntés par des cyclistes.

Voie Verte

panneau voie verte : un pieton et un vélo

Apparue en 2008, la signalisation d’une voie verte signifie que vous entrez dans une zone qui correspond aux piétons, aux cavaliers, mais également aux véhicules non motorisés. Il faut toutefois préciser que les vélos électriques sont autorisés sur ce type de voie, en respectant la législation en cours (assistance jusqu’à 25 km/h, puissance 250 w, etc) et les règles de circulation (priorité aux piétons notamment).

Ce panneau est carré sur fond bleu. Il possède une large bande verte avec un piéton et un vélo blanc. SI vous rencontrez le même panneau, barré par un trait rouge, cela indique la fin d’une voie verte. Tous les usagers pourront donc utiliser la voir après ce panneau, sauf s’il y a une autre indication.

Son nom de code : C115

Conseils pour rouler en toute sécurité en tant que cycliste

Le vélo et un moyen de transport écologique et agréable, il est important de prendre quelques précautions pour assurer votre sécurité en toute situation. En effet, que vous rouliez en agglomération ou en campagne, les risques sont différents, mais bel et bien présents. Nous allons vous donner quelques conseils pour que vous puissiez facilement rouler sans risque :

– Veillez toujours à respecter la signalisation. Comme nous l’avons vu, différents panneaux peuvent vous donner des indications. Il faut donc respecter ces derniers pour que vous puissiez rouler sereinement.

– Avoir les bons équipements pour rouler en toute sécurité sur votre vélo. Bien que le casque ne soit obligatoire (sauf pour les enfants de moins de 12 ans), ce dernier reste fortement conseillé. La nuit, l’éclairage est obligatoire, ainsi qu’un gilet refléchissant. 

– Regardez partout et essayez de prédire ce que pourrait faire un automobiliste ou un piéton, par exemple. Lorsque l’on navigue sur un vélo, il est vraiment important d’avoir une attention constante.

– Prenez soin de son vélo : pensez à l’emmener à la révision pour assurer un niveau de sécurité optimal (frein en bon état, pneus gonflés, contrôle de la chaine et de la transmission, vérification des phares si vous en êtes équipés)

– Il faut toujours rester courtois et garder son sang-froid, même si un autre usager à faire une infraction.

– Le port du casque est obligatoire jusqu’à 12 ans. Au-delà de cet âge, il est recommandé néanmoins, il n’est pas imposé.

En conclusion, si vous devez rouler à vélo, il est important de connaître les panneaux susmentionnés, vous êtes la principale personne concernée par ces règles de sécurité routière. Une bonne connaissance de cette signalétique dédiée aux cycles, c’est plus de tranquillité, plus de confort et un meilleur partage de l’espace public avec les autres usagers de la route.

 

Pour en savoir plus sur la réglementation, découvrez également :

Peut-on écouter de la musique à vélo en France ?

Tout savoir sur le panneau M12

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut